L'art de la caligraphie japonaise

Au Japon, la calligraphie ne relève pas uniquement de l’art, c’est également une manière de vivre à part entière d’où sa signification « la voie de l’écriture ». Pour mieux comprendre l’importance de la calligraphie dans la culture nipponne, voici quelques points à savoir à ce sujet.

Par Laurent Culture
Calligraphie Japonaise : la voie de l'écriture

La calligraphie, bien plus qu’une simple écriture !

Les différents arts qui constituent ce qu’on appelle « voies » sont nombreux au Japon tels que l’art de l’agencement floral ou la cérémonie du thé. L’art de la calligraphie ou shôdo fait également partie de cela. Ces voies permettent d’atteindre une certaine zénitude et harmonie, dans le but d’exploiter au maximum la capacité de l’homme.

Lorsque vous regardez une belle écriture issue de la calligraphe japonaise, vous devrez regarder au-delà de ce qui est beau et esthétique pour apprécier sa valeur. Vous aurez le plaisir de découvrir le sens même de la calligraphe. Le proverbe japonais dit que « si le pinceau est droit, l’esprit sera droit », ce qui signifie que la droiture des lignes reflète l’état d’esprit de la personne qui effectue la calligraphie. Toutefois, la pratique régulière de cet art permet d’atteindre un certain niveau de maturité spirituelle.

La calligraphie japonaise issue de la culture chinoise

Il est important de savoir que la calligraphie japonaise tire ses origines de la calligraphie chinoise, notamment des kanji, ces caractères syllabaires chinoises qui ont été introduit sur l’archipel au cours du 5ème siècle. Au fil du temps, la calligraphie japonaise a évolué et pour la différencier de la culture chinoise, d’autres caractères ont été introduites pour ne former qu’une seule et une unique calligraphe typiquement japonaise, à savoir les katana et les hiragana qui ne sont que des formes beaucoup plus simplifiés des kanji. Aujourd’hui, de plus en plus de gens se forment à l’art calligraphique au Japon, et cela afin de mettre en scène différents caractères avec des styles tantôt fluides, tantôt anguleux.

Les outils pour mieux maîtriser la calligraphie japonaise

Pour mieux maîtriser l’art calligraphique japonais, quatre outils principaux doivent être utilisés, à savoir : le papier, le pinceau, le bâton d’encre ainsi que la pierre à encre. Le bâton d’encre ainsi que la pierre à encre permet de confectionner l’encre pour pouvoir écrire, et cela est typique des calligraphes asiatiques. Le Japon ne fait pas exception puisque pour produire de l’encre, il faut frotter le bâton d’encre sur la pierre à encre préalablement mouillée. Vous obtiendrez par la suite de l’encre que vous pourrez utiliser sur votre support en papier. Si l’encre noire est destinée à la calligraphie, il faut noter que les bâtons d’encre se déclinent également dans différentes couleurs idéales pour peindre des tableaux.

Vous savez maintenant quels sont les points à savoir en ce qui concerne l’art calligraphique au Japon. Ainsi, lors de votre séjour sur l’archipel lorsque vous visitez une école destinée à l’apprentissage de la calligraphie, vous pourrez mieux profiter de votre immersion. N’hésitez pas à inscrire cette activité dans votre carnet de route pour mieux préparer votre séjour au pays du Soleil Levant.

Réservez votre voyage au Japon