Conseils culturels pour faire des affaires au Japon

Pour aider les voyageurs d'affaires à éviter les problèmes culturels lorsqu'ils se rendent au Japon, voici plusieurs clés pour une communication réussie. Vous éviterez ainnsi les problèmes culturels potentiels lorsque vous voyagez et que vous serez amennés à rencontrer des japonais pour aborder des sujets commerciaux.

Par Laurent Business
Les meilleurs conseils culturels pour un voyage d'affaires au Japon

Quelques conseils aux voyageurs qui se rendent au Japon pour affaires

  • Dans la culture d'entreprise japonaise, la ponctualité est absolument nécessaire parce que les Japonais croient qu'il est impoli d'être en retard.
  • Les cartes de visite (que l'on appelle Meishi) sont un élément important pour faire des affaires au Japon et la clé pour établir des relations. Il est préférable d'avoir une face de votre carte imprimée en anglais et l'inverse en japonais.
  • Il est de tradition de présenter votre carte avec le côté japonais vers le haut, tenu avec les deux mains entre le pouce et l'index. Cela peut être accompagné d'un léger arc, qui est généralement plus bas en fonction de l'âge et de la hiérarchie de la personne qui reçoit la carte. Cependant, ne soyez pas surpris si votre homologue japonais vous accueille avec un échange de cartes de visite occidentalisé !
  • Les Japonais serrent généralement la main des Occidentaux pour qu'ils se sentent à l'aise. En retour, il est bien vu que les Occidentaux s'inclinent légèrement pour démontrer qu'ils prennent aussi l'initiative d'apprendre certaines coutumes japonaises. Ce geste simple peut faire beaucoup pour aider un homme d'affaires à établir une relation avec un client japonais potentiel.
  • Lorsque vous recevez une carte de visite, examinez-la attentivement et faites une remarque intéressante sur le titre ou la profession de la personne. Ensuite, placez-le sur une table à proximité lors d'une réunion ou dans votre étui à cartes si vous n'êtes pas en réunion à ce moment-là. Le fourrer dans une poche est considéré comme un manque de respect. Il est également inapproprié d'écrire sur une carte de visite.
  • S'incliner est une partie importante du protocole d'affaires japonais. L'archet est utilisé pour exprimer l'appréciation, présenter des excuses et des demandes, ainsi que pour les salutations et les adieux. Les inclinaisons transmettent à la fois le respect et l'humilité.
  • L'angle de l'inclinaison dépend du rang et du statut de la personne en face de vous. Lorsque vous vous inclinez devant une personne dont le statut est plus élevé que le vôtre, inclinez-vous un peu plus bas que lui pour faire preuve de déférence. Faites de même si vous n'êtes pas certain du statut de la personne à laquelle vous faites face. Avec une personne de votre statut équivalent, inclinez-vous à la même hauteur.
  • Il est possible que l'on vous pose des questions personnelles concernant votre salaire, votre éducation et votre vie de famille. Si vous ne voulez pas répondre, restez poli et évitez intelligemment la question.
  • Soyez prudent lorsque vous posez certaines questions aux Japonais. Si la réponse est "peut-être", "peut-être" ou "je vais y réfléchir", la réponse est très probablement "non". Les Japonais préfèrent éviter de dire "non" directement.
  • Les significations peuvent être lues dans les moindres gestes. Par conséquent, évitez d'afficher des expressions faciales et des mouvements inhabituels d'une manière un peu dramatique ou expansive.
  • Au lieu de pointer du doigt, ce qui est considéré comme impoli, utilisez toute votre main ouverte pour pointer du doigt.
  • Se moucher en public est considéré comme impoli. Si nécessaire, utilisez un mouchoir jetable et jetez-le immédiatement. Les Japonais trouvent dégoûtante l'idée de garder un mouchoir ou un mouchoir usagé dans une poche.
  • Le rire peut indiquer de l'embarras ou de la détresse, plutôt que de l'amusement. Le sourire peut également être utilisé pour la maîtrise de soi, en particulier pour masquer le déplaisir.
  • Il est considéré comme poli de dire périodiquement "Je suis désolé". Par exemple, les Japonais s'excuseront de ne pas être assez ponctuels, d'avoir un rhume, de vous emmener dans un restaurant décevant, etc. Les visiteurs sont encouragés à incorporer des excuses similaires dans leur conversation.
  • Sauver la face est un concept très important à comprendre. Lorsqu'une personne perd son sang-froid ou cause de l'embarras, même involontairement (" perdre la face "), cela peut être désastreux pour les relations d'affaires.
  • Comment se prennent les décisions en affaire au Japon ?

    Le processus de prise de décision prend généralement plus de temps que dans de nombreux autres pays, car les Japonais doivent apprendre à vous connaître et à vous faire confiance avant de s'associer à vous. Maintenir des relations correctes entre les personnes et maintenir l'harmonie au sein des groupes et des équipes est considéré comme très important.

    Soyez particulièrement respectueux envers vos homologues japonais plus âgés, l'âge est égal au rang dans la culture d'affaires japonaise. Lorsque vous commencez à parler, il est poli de vous adresser d'abord au membre le plus ancien, puis aux personnes appropriées.

    Les femmes d'affaires non japonaises sont traitées très poliment dans les affaires. Il est entendu que les femmes occidentales occupent des postes de haut niveau dans le monde des affaires ; cependant, les femmes doivent encore établir leur crédibilité et leur position d'autorité. Les femmes d'affaires peuvent inviter un homme d'affaires japonais à déjeuner ou à dîner ; cependant, votre collègue japonais peut choisir le restaurant.

    Réservez votre voyage au Japon