L'importance de la carte de visiste au Japon

Serrer la main est l'une des actions les plus importantes lorsque vous rencontrez de nouvelles personnes en plus de dire bonjour et de vous présenter. Inutile de dire que l'accueil est inévitable pour établir de bonnes relations dans n'importe quel contexte d'affaires. Cependant, il existe des différences culturelles dans l'étiquette sociale selon les pays. Dans la société japonaise, il est fondamentalement important pour les gens d'affaires d'échanger leurs cartes de visite, ou meishi. Les cartes de visite sont comme leurs visages au Japon.

Par Laurent Business
La carte de visite et son importance pour les rendez-vous business au Japon

Pour les hommes d'affaires, il existe plusieurs règles de base et de bonnes manières dans l'échange de cartes de visite au Japon. Si vous venez de l'extérieur du pays, ces règles peuvent prêter à confusion. Pour vous dire la vérité, il peut aussi être difficile pour les Japonais de les comprendre complètement. Cet article clarifie les règles et les processus qui prêtent à confusion dans l'échange de cartes de visite qui sont mal comprises.

Les bases de l'échange des cartes de visite au Japon

  • Remettez la carte dans la bonne orientation. Votre nom sur votre carte doit être dirigé vers la personne qui reçoit votre carte. Ne couvrez pas votre nom avec vos doigts ;
  • Donnez et recevez les cartes à deux mains. Inclinez-vous en même temps ;
  • Vous devez vous tenir debout en échangeant des cartes. Gardez une distance appropriée les uns par rapport aux autres ;
  • Les personnes dont le classement est le plus élevé échangent leurs cartes en premier. La société japonaise a un système hiérarchique, surtout dans un tel contexte commercial.

Le processus d'échange de cartes de visite au Japon

Examinons maintenant le processus d'échange de cartes de visite étape par étape.

  • Assurez-vous d'avoir suffisamment de cartes à l'avance. C'est à la fois élémentaire etune évidence. Cependant, ce sera un gros problème si vous négligez de le faire. Que feriez-vous si vos cartes de visite s'épuisent pendant que vous rencontrez vos clients ? Vous devriez toujours vous assurer que le nombre de cartes de visite que vous avez est suffisant avant de rencontrer quelqu'un. Si vos cartes sont malheureusement épuisées, soyez honnête. Excusez-vous de ne pas avoir vos cartes pour le moment ;
  • Assurez-vous de savoir où stocker vos cartes pour que vous puissiez les sortir immédiatement. Au Japon, la plupart des hommes d'affaires ont leurs étuis qui sont séparés des portefeuilles. Assurez-vous de savoir où mettre un porte-cartes dans votre veste ou votre sac à main ;
  • Échangez vos cartes en vous inclinant, puis faites une brève introduction. Saluez avec les gens et présentez-vous ;
  • Lorsque vous recevez une carte, tenez-la dans une position basse avec vos deux mains. La position ne doit pas être plus haute que votre poitrine.
  • Regardez un nom sur la carte et souvenez-vous en. Si vous n'êtes pas sûr de savoir comment le lire ou le prononcer, demandez à la personne. Ce n'est pas du tout grossier !
  • Conservez les cartes dans l'ordre hiérarchique, par exemple du président de l'entreprise jusqu'aux subordonnés, jusqu'à ce que tous les membres finissent de donner et de recevoir leurs cartes ;
  • Après avoir reçu les cartes, mettez-les sur la table dans l'ordre. Maintenant vous pouvez vous asseoir. S'il n'y a pas assez d'espace pour placer les cartes sur la table, vous pouvez vous incliner rapidement et les mettre dans votre étui à cartes.

Le rang et la hiérarchie : la culture d'entreprise au Japon

Toute personne dans la société japonaise a généralement un rang, qui est lié à l'âge. Habituellement, les personnes âgées se classent plus haut que les jeunes dans un groupe. Cependant, dans un contexte d'affaires, il y a des règles plus qu'un âge en termes de classement. Si vous recevez de l'argent, votre rang sera plus bas quel que soit votre âge.

D'autre part, si vous payez de l'argent et que vous recevez des services ou des produits, votre classement est plus élevé. En d'autres termes, les clients sont toujours plus élevés que les vendeurs ou les fournisseurs dans les classements, quel que soit leur âge.

L'échange de cartes de visite est la chose la plus importante pour les gens d'affaires japonais. Par conséquent, si vous travaillez dans une entreprise japonaise, vous devriez connaître ces règles. Les cartes d'affaires identifient qui vous êtes comme votre passeport.

La carte de visite et son importance culturelle

Le Japon est, au fond, un pays de rituels, de respect et d'étiquette. Chaque fois que les Japonais se rencontrent pour la première fois, en particulier dans un cadre professionnel, ils présentent des cartes de visite dans une coutume connue sous le nom de meishi koukan (名刺交換).

Bien que l'échange de cartes de visite ne soit pas inhabituel chez nous, aucune relation ne sera compromise si vous ne les apportez pas. Les smartphones ont rendu les ces cartes de visite obsolètes depuis des années. Au Japon, c'est tout le contraire. Le meishi koukan est considéré comme une introduction formelle à la personne. Aucune activité ne peut commencer tant que les cartes ne sont pas échangées, car l'échange lui-même indique le début d'une relation.

On trouve des indices sur la source de l'importance de l'échange dans les caractères du mot japonais pour carte de visite Meishi, qui signifie littéralement "pointer vers le nom. Si la carte de visite occidentale est destinée à servir de référence pour l'avenir, le meishi japonais est un moyen de faciliter la communication en révélant son véritable statut.

La carte de visite est une indication de la position sociale et commerciale d'une personne et, par conséquent, du niveau de respect que vous commandez. Si vous n'avez pas une carte de visite au Japon , cela implique que vous vous n'existez pas.

Réservez votre voyage au Japon