Peut-on créer un jardin japonais chez soi ?

Les jardins japonais sont emblématiques du pays du soleil levant. Ils sont relaxants, inspirants, et ne laissent décidément pas indifférents. Comment recréer cette ambiance chez soi, si vous avez un coin de jardin à aménager ? Et où se procurer les éléments qui le composent ?

Par Laurent Culture
Peut-on créer un jardin japonais chez soi ?

Qu'est-ce qu'un jardin japonais ?

La visites de jardins est une activité incontournable lors d'un voyage au Japon. On en trouve dans tout le pays, mais c'est certainement à Kyoto que la concentration est la plus importante et que vous pourrez admirer les plus magnifiques. Les meilleures périodes sont le printemps, lors de la floraison des cerisiers Sakura, et l'automne, pour succomber au charme des feuillages qui se parent de rouge, orange et jaune.

Les jardins japonais sont des lieux emprunts de sérénité et de calme, permettant la réflexion et la méditation. Ils ne sont pas extravagants, ils n'ont pas la symétrie caractéristique des jardins à la française. Leur composition a tendance à être minimaliste, l'accent étant principalement mis sur le paysage naturel plutôt que sur les conceptions élaborées et ornées. Des éléments naturels sont intégrés dans les jardins, et des couleurs vives sont utilisées de manière directe pour représenter les changements saisonniers.

Un jardin japonais est toujours composé de 3 éléments indissociables :

L'eau est toujours présente, en tant que reflet de la vie et de son rôle fondamental dans l'existence humaine. Les étangs, les ruisseaux et les cascades sont tous des caractéristiques des jardins traditionnels. Dans les jardins zens, l'eau est plutôt symbolisée par le gravier qui est ratissé pour donner l'apparence de vagues qui s'échouent sur les cotes des îles.

Les roches sont indissociables du jardin japonais. Elles sont la représentation symbolique des montagnes ou des îles au milieu de l'océan. Les roches lisses sont généralement utilisées comme autour des points d'eau, tandis que celles plus irrégulières sont isolées et représentent des montagnes. Les arrangements de trois roches sont très courants, privilégiant l'asymétrie.

Les plantes sont souvent sélectionnées pour leurs couleurs (avec un pic de beauté au printemps ou à l'automne). La mousse est souvent utilisée à la place de l'herbe. Certains des arbres les plus populaires sont le pin, l'azalée, le bambou, le cerisier Sakura, l'érable du Japon ou encore les gingkos bilobas.

Jardin japonais

Comment se créer un jardin d'inspiration japonaise ?

La première chose à laquelle on pense quand il s'agit d'aménager un jardin, c'est de se demander quelles plantes nous allons mettre, et où se les procurer. Les jardineries sont un lieu d'inspiration même si depuis quelques années, la vente en ligne est de plus en plus prisée par les jardiniers.

L'avantage d'une pépinière en ligne c'est tout d'abord le choix, bien plus important que ce qui pourrait vous être proposé à côté de chez vous. Ensuite, vous êtes livrés directement à domicile. Quand on aménage un jardin japonais, il est conseillé de choisir quelques plantes déjà bien développées, par exemple un bel érable du Japon qui sera le point central. Un tel arbre est compliqué à transporter, et c'est impossible dans un véhicule normal. Il faut absolument passer par un transporteur.

Quelles sont les variétés à privilégier lors de la conception de votre jardin ? Tout d'abord, idéalement, un beau sujet qui sera le point focal. Un érable, un pin taillé en nuages, un cerisier sakura. Optez ensuite pour des bambous ; les plus hauts seront placés sur le pourtour du jardin, les variétés naines à proximité de roches ou bien d'un point d'eau.

Evitez de choisir de nombreuses plantes trop voyantes, le vert doit être prédominante, sauf à certaines périodes de l'année. Nous aimons bien l'aucuba du Japon, l’Hakonechloa macra (une très belle graminée japonaise), les hostas, les fougères.

Enfin, il faut penser à respecter certains principes de base de ce type de jardin :

  • éviter les symétries, les grandes lignes, en privilégiant les chemins sinueux et en plaçant toujours les éléments par nombre impaire (roches, plantes) ;
  • le jardin doit être délimité afin de le rendre intime ; ne mettez pas pour autant des barrières tout autour et privilégiez des séparations naturelles avec des arbustes ou bien des bambous ;
  • l'eau est un élément indispensable, mais vous n'avez pas besoin de créer un petit lac ; un simple bassin ou un grand pot suffit.

Votre jardin japonais devra être conçus pour capturer la beauté naturelle par la simplicité et pour représenter la sérénité des paysages japonais. Chaque jardin est un lieu de paix et de méditation que l'on cherche souvent à recréer.